je veux pouvoir

vous tendre la main

deviner le dessin de votre bouche

d’une salutation à visage nu,

vous, l’inconnue.

je veux pouvoir

pousser la porte

la vôtre

celle de tous les autres

rentrer pour vous y croiser

à visage nu

vous, l’inconnue.